« Les enchaînés » d’Alfred Hitchcock, le secret est dans la cave à vin…

Quand je pense vin et cinéma, une image très forte me revient. C’est celle de Cary Grant dans Les enchaînés (Notorious en VO) d’Alfred Hitchcock, film dans lequel le vin, le champagne, la cave à vin prennent une place capitale. Les enchaînés n’est pas un film sur le vin, loin de là, évidemment! Mais, il vient rythmer dans plusieurs séquences l’un des meilleurs films de suspense et d’espionnage d’Alfred Hitchcock. Alicia, fille d’un traître ayant travaillé pour le compte de l’Allemagne pendant la seconde guerre mondiale, va aider son pays les Etats-Unis en acceptant de travailler avec Devlin (Cary Grant) et d’infiltrer un groupe d’anciens nazis installé à Rio au Brésil.

Les enchaînés

Les enchaînés

Nous sommes en 1946 à Miami, Floride. Alicia mène une vie dissolue. Après que son père est envoyé en prison pour traîtrise, elle organise une soirée bien arrosée chez elle avec des amis. Elle boit, elle rit, elle titube. Elle ira même jusqu’à conduire avec quelques grammes d’alcool dans le sang d’une façon décomplexée à côté d’un Cary Grant pas très rassuré même s’il ne veut rien en montrer.

Lorsqu’Alicia et Devlin arrivent au Brésil, une idylle se noue entre eux. Après leur premier baiser, Devlin propose de ramener quelque chose. Alicia va lui demander « une bonne bouteille de vin. On va faire la fête! ». Il achète une bouteille de champagne qu’il oubliera dans le bureau de Paul Prescott, son chef, après que celui-ci lui indique qu’Alicia doit séduire Alexander Sebastian, un vieil ami de son père et chef d’une bande d’anciens nazis.

La bouteille de champagne

La bouteille de champagne oubliée par Devlin

Alicia va donc commencer sa mission. Elle ira prendre une coupe de champagne avec Sebastian, boisson si propice à la séduction. Et Sebastian retombera sous le charme…

Sebastian et Alicia entament alors une relation. Il organise un dîner chez lui pour la présenter à sa mère et à ses amis. Au moment de passer à table, l’un des invités montre avec beaucoup d’inquiétude les bouteilles de vin posées sur la desserte. Il s’agit d’un Bourgogne rouge, cépage pinot noir,  un Volnay-Caillerets Premier Cru de chez Bouchard Père et Fils, maison de vin très réputée créée à Volnay en 1731. Le millésime n’est pas visible. La maison Bouchard Père et Fils indique aujourd’hui que selon la tradition,  » qui n’a pas de vigne en Caillerets ne sait ce que vaut le Volnay « . Qualifiée de  » Tête de cuvée  » dès le classement de 1855, cette appellation est un exemple même de finesse, d’élégance et de grâce. Il s’agit de la première vigne acquise par la Maison, en 1775.

Les bouteilles de Volnay-Caillerets Premier CruVolnay-Cailleret de Bouchard

Alicia et Sebastian se marient. Elle cherche à ranger ses affaires mais les placards sont fermés à clé. Elle demande les clés à Sebastian qui lui donne un trousseau sur lequel il manque la clé de la cave. Lors de l’une des rencontres entre Devlin et Alicia, ils se mettent d’accord qu’il « faut chercher une bouteille de vin ». Et Devlin de préciser : « Trouvez la clé et je percerai le secret du cellier ».

Alicia demande alors à Sebastian d’organiser une fête afin que Devlin puisse à cette occasion s’introduire dans la cave. Elle réussit à subtiliser la clé du trousseau de son mari et la donne à Devlin. C’est une fête où le champagne coule à flots.

2013-02-04 09.14.21

D’un côté, on est dans l’illusion de la fête : les gens sont élégants, rient, discutent une coupe de champagne à la main, les bouchons de champagne sautent, les plateaux remplis de coupes virevoltent au milieu des invités. Et petit clin d’œil, on voit Hitchckock boire goulument une coupe de champagne au moment où Devlin et Alicia entrent dans le salon.

Apparition d'Hitchcock

Apparition d’Hitchcock

Mais un vrai drame est en train de se jouer, et l’inquiétude d’être à court de champagne et que Sebastian soit obligé de descendre se fait de plus en plus précise.

Les stocks de champagne diminuent dangereusement

Les stocks de champagne diminuent dangereusement

Devlin réussit à s’introduire dans la cave.

Devlin dans la cave

Devlin dans la cave

Quelle belle cave! Elle fait rêver… signe que Sebastian est un fin connaisseur et apprécie les bons vins. D’ailleurs, Devlin hésite et ne sait pas trop dans quelle direction chercher. Il tombe sur une feuille de papier accrochée au mur, une grille plutôt, derrière une étagère de bouteilles et commence à la consulter. On peut y lire Piper Brut 1926, 1930, 1938, 1940, Napoleon 1920, 1924, 1929, Quart de Chaumes 1928, 1932.

Piper est un champagne de la maison Piper-Heidsieck créée en 1785 par Florens-Louis Heidsieck. Piper vient du nom du directeur des ventes Henri-Guillaume Piper, qui était doué d’un sens prodigieux du commerce et des relations publiques. En 1839, le nom de Piper est associé à celui d’Heidsieck.

Napoléon est un cognac. La légende raconte que, sur le navire qui l’emmenait à Sainte-Hélène, Napoléon avait emporté avec lui quelques barriques du meilleur cognac français : le Cognac Courvoisier. Les officiers anglais aussi apprécièrent vivement ce Cognac, et le surnommèrent « le Cognac de Napoléon ».

Le Quarts de Chaumes est un vin blanc liquoreux d’Anjou (Vallée de la Loire) produit à partir du cépage chenin sur une petite partie de la commune de Rochefort-sur-Loire de la rive droite du Layon. élaboré à l’aide de raisins botrytisés (attaqués par la célèbre “pourriture noble”) et récoltés en surmaturité. Ces vins blancs moelleux d’exception ne sont produits qu’en très petite quantité, environ 800 hectolitres. Ce sont des vins de très bonne garde (de 10 ans à plusieurs décennies). AOC depuis 1936, l’appellation Quarts de Chaumes vient de se voir accorder le statut de Grand Cru par le comité national de l’Inao en 2011.

Grille des vins

Grille des vins

On aperçoit au premier plan des bouteilles debout alors qu’a priori, elles devraient être couchées comme l’ensemble des autres bouteilles de la cave. Et c’est en voulant regarder cette grille que Devlin fait glisser une bouteille de vin qui explose par terre. Son contenu se répand sur le sol. Ce n’est pas du vin mais une poudre qui s’avèrera être de l’uranium. Ces vins sont des Pommard de chez François Penot de 1934, appellation Village de la Côte de Beaune, en Côte-d’Or (Bourgogne), rouge exclusivement, cépage Pinot noir.

Les bouteilles de Pommard à l'uranium

Les bouteilles de Pommard à l’uranium

Devlin essayera maladroitement de remplacer la bouteille manquante, et commettra une erreur qui les perdra. Il remplacera la bouteille cassée millésime 1934 par une bouteille étiquetée 1940, ce qui sautera à l’œil aiguisé de Sebastian.

Pommard 1934

Pommard 1934

Pommard 1940

Pommard 1940

C’est là que Sebastian comprendra qu’il a « épousé une espionne américaine » et qu’il tentera de l’empoisonner sur les conseils de sa mère avec du café qu’ils feront boire régulièrement à Alicia. Alicia empoisonnée et faible en revoyant Devlin lui fera croire qu’elle s’est remise à boire. Finalement, Devlin ira chercher Alicia laissant Sebastian avec ses « amis » auxquels il devra expliquer pourquoi il n’a pas accompagné lui-même sa femme à l’hôpital…

 

Ce film est l’un des meilleurs films d’Hitchcoch de mon point de vue. Cary Grant et Ingrid Bergman y sont exceptionnels. Le couple qu’ils forment est d’une complexité jouissive. Claude Rains (Alexander Sebastian) est un vrai méchant mais avec une sensibilité très enfantine puisqu’il reste très attaché, comme un certain nombre de protagonistes d’Hitchcock d’ailleurs (Norman Bates dans Psychose ou Roger Tornhill dans La Mort aux trousses), à sa maman…

Ce film est un hommage au vin et au champagne! Toute l’orchestration autour du vin et de la cave crée une atmosphère lourde et inquiétante (finalement, on ne sait jamais très bien ce que contient une bouteille dont la couleur du verre est généralement assez sombre) magnifiquement mise en scène. A côté de cela, le champagne et les bouchons qui sautent donnent l’illusion de la fête alors qu’un drame est en train de se nouer dans la cave à vin…. Et petit clin d’oeil, Hitchcoch n’aurait pas pu empoisonner son héroïne avec du vin. Il choisira plutôt le café noir…

Une réflexion sur “« Les enchaînés » d’Alfred Hitchcock, le secret est dans la cave à vin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *